des sketchs avec humour et pertinence

un sketch sur Google et un peu Voltaire

aussi sur le référencement et le bac à sable de google

Si Google n’existait pas il faudrait l’inventer

Le centre d'intérêt du dix-huitième siècle, Voltaire l'a résumé d'un "Si Dieu n’existait pas, il faudrait l’inventer."
Quelques-uns osaient répondre : "On l'a fait."
Au début du vingt-et-unième siècle, ce serait plutot "Si Google n’existait pas, il faudrait l’inventer."
Mais Google existe. Et le grand but de la vie devient de figurer sur la première page lors d'une recherche résumant notre vie notre activité.

Alors presque chaque jour je reçois des messages qui me garantissent le bonheur selon Google. Contre quelques milliers d'euros.
Google a suscité un nouveau métier : référenceur.
Toutes ces sociétés ont naturellement placé en première page de Google les requêtes credit, banque en ligne, assurance auto, piscine, jeux video.

Alors, comment font ces référenceurs pour vous catapulter en première page ?
Certains, pour montrer leur sérieux, notent sur leur site des clients. Il est alors possible de rechercher comment ils ont travaillé. Il suffit de rechercher les liens vers le site du client qui a donc payé pour se retrouver en première page pour "déménagement Montcuq" par exemple. "Déménagement Montcuq" étant naturellement un exemple fictif, il n'y a pas de société de déménageurs à Montcuq, dans le Lot.
Et il est référencé où, ce site ? Dans des annuaires, où le référencement est gratuit, et sur des sites de la société qui vend la prestation. On reconnait facilement les sites des cette société, ils ont tous le nom de la société dans l'intitulé, avec quelques lettres devant ou derrière.
Donc dans la prestation du référenceur, la partie la plus importante consiste dans ces liens sur ses propres sites.
Nous sommes donc dans un cas déguisé de vente de liens.

Car la vente de liens, c'est officiel, comme me le résuma un référenceur que nous dirons cynique :
"La vente de liens est interdit par Google."

Donc, si la vente liens est interdite par Google et que les référenceurs vendent leurs liens de manière déguisé...
Si google fait vraiment la chasse à la vente de liens... ces référenceurs vont finir dans le bac à sable de google... non ?

Peut-être pas ! Car google ne peut pas se fâcher avec tous ces référenceurs ! Qui sont aussi des blogueurs actifs et pourraient conseiller un autre moteur de recherche, bing par exemple. Dont les résultats sont parfois même meilleurs !

Ou alors, la vente de liens est interdite quand elle est effectuée sous ce nom mais autorisée quand elle est déguisée en référencement ?
C'est simplement une grande hypocrisie ?

Naturellement, noter que Google interdit la vente de liens est un abus de langage.
Google peut simplement déconseiller, il n'a aucun pouvoir législatif, même si la main de Google fait autant peur que celle de Dieu au microcosme lucratif du référencement.

Si Google n’existait pas, il faudrait l’inventer. Selon Ternoise, un lecteur de Voltaire.




Notez votre avis ou remarque



Voir sujet précédent du forum
Si vous souhaitez aborder un autre sujet : Vous pouvez débuter un nouveau sujet en respectant le thème du site.

sur le forum : Cyprien Norman et moi le sketch sur les millions d'abonnés Youtube
LIRE CE SKETCH nouveau